Étape 3 : Adapter le contenu de ses courriel pour se conformer à la loi (et rendre ses campagnes plus efficaces)

Depuis le lancement de la loi C-28, les entreprises ayant suivi les démarches de conformité remarquent une amélioration de l’efficacité de leurs campagnes grâce à des listes mieux gérées, l’acquisition de consentements explicites et une communication plus claire. Comme vous le savez déjà, cette loi vise, en premier lieu, à protéger les Canadiens des pourriels, mais elle permet aussi, en deuxième lieu, de mettre en place de meilleures pratiques de communications électroniques, et par le fait même d’améliorer la relation client.

 

Voici quelques conseils pour rendre plus efficaces vos campagnes de courriels et assurer la conformité de leur contenu avec la loi.

 

Obligation de la loi c-28

 

Bien identifier l’expéditeur

L’information sur l’expéditeur (vous) doit être clairement identifiée. Cela permet aux abonnés de rejoindre la source par courriel ou par téléphone. Certaines informations telles qu’une adresse postale, un numéro de téléphone relié à un système de messagerie et/ou une adresse courriel et/ou un lien vers un site web doivent être obligatoirement indiqués dans le bas de page du courriel. Ceci permet au consommateur de clairement savoir qui lui écrit pour pouvoir obtenir plus d’informations ou bien s’il veut communiquer directement avec l’entreprise.

 

Offrir la possibilité de désabonnement en tout temps

L’option de se désabonner (lien de désabonnement) de toutes communications doit absolument être présente. Toute personne ayant reçu un courriel de masse devrait pouvoir se désabonner, sans frais, jusqu’à un minimum de 60 jours après l’envoi du courriel. Une fois que la demande de désabonnement a été faite, l’expéditeur a jusqu’à 10 jours ouvrables pour la traiter. Si une personne décide de se désabonner, vous pouvez lui demander quelle en est la raison, ceci peut vous permettre d’améliorer vos stratégies d’envoi (ex: avez vous envoyé trop de courriel, est-ce que le contenu est le bon, etc.).

 

Quelques conseils pour augmenter le taux d’ouverture de vos courriels

 

Opter pour une ligne de sujet performante

Il faut s’assurer de choisir une ligne de sujet courte et attrayante pour s’assurer d’un meilleur taux d’ouverture. Il est préférable d’éviter les gros caractères et des titres trop promotionnels. N’hésitez pas à faire des tests A/B pour choisir la ligne de sujet qui interpellera le plus vos abonnés.

 

Utiliser le preheader pour inciter à l’ouverture

Le preheader ou encore appelé « accroche » est un texte placé en dessous de la ligne de sujet. C’est une petite phrase utilisée par les messageries courriel et Webmail afin de fournir un extrait du contenu du courriel. Ainsi, le preheader est la première phrase, avec la ligne de sujet, que l’abonné peut lire avant d’ouvrir le courriel. Cet extrait peut influencer l’abonné à ouvrir le courriel et peut avoir un impact important sur l’ouverture des courriels.

 

Créer un centre des membres pour cibler les communications

Pour gérer les différentes communications, il peut-être très avantageux de créer un centre des membres. Celui-ci permet de recueillir différentes informations sur vos consommateurs (informations socio-démographiques, intérêts etc…), afin de leur envoyer des infolettres/courriels plus personnalisés. Cette option permet aussi au consommateur d’identifier ses communications préférées et leurs fréquences de réception. L’intérêt envers vos communications n’en sera que plus élevé.

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*